La politique du pouvoir chapitre 1

Chapitre 1

Comme vous l’aurez sans doute compris je suis quelque peu révolté. J’aurai vu beaucoup de choses dans ma vie , qui est, comme je l’espère, loin d’être terminée.

De l’enfant qui crève de faim, car il n’y a pas d’autres mots, aux palais les plus prestigieux, j’aurai côtoyé la détresse et la richesse de près.  En tout cas je ne peux plus me taire, je dois dire ce que je ressens, ce qui me ronge chaque instant. Sur cette terre des hommes ont pris le pouvoir, je parlerai plus particulièrement de nos Chefs à nous.

Car aujourd’hui, hier déjà, mais je le sentais moins. Peut-être étais-je moins intéressé parce qui se passait autour de moi.

L’homme politique est avide de pouvoir ! Mais il y a erreur sur la fonction. L’homme politique ou la femme d’ailleurs ne sont-ils pas fait pour servir le peuple, les intérêts du peuple ? Il ne suffit pas de prononcer de belles paroles mais de s’investir. S’investir pour le profit des autres et non son propre profit. J’ai comme l’impression que c’est devenu normal. Un homme politique fait des études pour devenir président de la République !

L’accession au trône suprême. Notre Cher Nicolas Sarkozy devait nous relever, il devait faire tant de choses pour la France et les Français. Lors de ses discours de promotion commerciale, car il est bien question de cela en fin de compte. Il nous a présenté un projet, un dossier minutieusement préparé, comme un Chef renommé qui mettrait tout son amour dans une sauce succulente. Tous les ingrédients étaient là.

 Humilité : Je serai le président de tous les Français. J’ai cru à son discours et j’ai voté Ségolène Royal pour faire plaisir à ma femme. L’un dans l’autre je me demande lequel est le pire.

Sympathie : Il faut le voir avec ses collaborateurs en privé hors du regard des caméras, il a l’air de tout sauf d’être sympathique.

Proche : Il n’a pas peur de se mêler à la foule, avec trente gardes du corps autour de lui…

Il est à l’écoute : Ses show télé, de l’esbrouffe !

Il se veut rassurant : se sera difficile, mais nous y arriverons ! Mais lorsqu’il sort de sa voiture on lui ouvre la porte et c’est tout juste s’il dit merci.

Il vit dans un palais et vous vivez comme vous pouvez, parfois dans une belle maison que vous paierez toute votre vie, et pour les moins chanceux dans la rue.

Il est escorté par une garde rapprochée incroyablement importante et vous rasez les murs pour ne pas vous faire agresser.

Ses enfants sont conduits en véhicule particulier à l’école et le vôtre prend le bus si vous payez le transport. Et des aberrations comme celles-ci il y en a tellement.

Alors en temps de crise que l’on ne nous fasse pas croire que tout va bien ce n’est pas vrai. Tout va bien pour certains d’entre nous, et pour les autres…

Je ne sais pas si je fais bien de dire cela, ce que je vois ce que je sais. Car là haut ceux qui tirent les rênes du pouvoir ne veulent pas perdre leurs acquis, mais ils sont prêts à remettre les nôtres en question.

Si on économisait l’argent gaspillé, dans les plus hautes sphères de l’état on ferait déjà beaucoup d’économies.

18 juin 2009 :

Le Chef de l’état se rend sur les plages de sainte Maxime pour les commémorations du débarquement de 1944.

Préparatifs.

Une semaine avant l’arrivée du Chef de l’état, le secteur de sainte maxime est mis sous haute surveillance. € bingo !

Mise en place d’un chemin de bois recouvert d’une moquette couleur sable qui elle-même est recouverte d’un film plastique. Ce dernier sera retiré quelques minutes avant le début des cérémonies. Seul le Chef de l’état aura le privilège de marcher dessus. Les beaux militaires qui protègent notre pays, ont les pieds dans le sable, et pas question que leurs chaussures soient sales. Ensuite il est nécessaire de prévoir le son et la vidéo.  

Puis la sécurité. Les répétitions. Trois escadrons de gendarmerie mobile, deux de CRS une compagnie de gendarmerie départementale, les policiers municipaux au complet, le maire, le préfet, dix tireurs d’élite, la sécurité rapprochée du président, un groupe d’une dizaine d’homme du GIGN et des hélicoptères de la gendarmerie vont se relayer chaque jours pour occuper le terrain. Les habitants diront eux même n’avoir jamais vu autant de forces de l’ordre.

L’escorte de motards de la garde républicaine sera de la partie. Les hommes descendant en bus et les motos en camion. Plus choquant encore la voiture du chef de l’état sera amenée sur un camion plateau de Paris à sainte maxime. Un volée de voitures officielles vides conduites par leur seul chauffeur feront l’aller et retour dans les deux jours L’arrivée du président se fera par hélicoptère de l’armée, style US. Trois appareils survoleront la ville plusieurs fois auparavant pour mémoriser le trajet et faire des essais d’atterrissage sur le terrain de foot destiné à cet effet. Ce qui entre parenthèse aura raison de la pelouse si bien entretenue à cause de la chaleur dégagée par les turbines des moteurs. Les motards repéreront les lieux pour leur escorte et le jour J tout sera prêt. Tout cela aura couté une fortune sans compter ce que j’oublie et le défilé militaire dans l’eau s’il vous plait. Certes il est important de se remémorer ce pourquoi nos ainés se sont battus à savoir notre liberté, mais il y a des choses que l’on pourrait éviter. Comme si l’argent coulait à flots.

C’est un exemple parmi tant d’autres qui montre à quel point on ne prend pas la peine de réduire les frais. Alors moi j’en ai marre de tout ça et j’ai décidé de ne plus me taire d’élever ma voix et de la faire entendre.

Aidons-nous les uns les autres. Car ceux qui nous gouvernent, ne sont pas intéressés par notre triste sort ; Ils nous pondent des lois qui ne servent à rien si ce n’est à nous mettre encore plus dans la difficulté. En ce qui concerne le téléchargement, ce n’est pas bien de télécharger, mais tout le monde le fait. Il ne faut pas le dire. Si il faut le dire et se demander pourquoi les gens téléchargent plutôt que voter une loi comme ça ! Si gens téléchargent, travaillent au noir, cherchent à s’enrichir avec internet ou encore acceptent n’importe quoi c’est parce qu’ils aspirent à une vie meilleure. Ils en ont assez de se faire ….

Alors prenons le temps de réfléchir avec des gens du peuple des riches, des pauvres, des blancs des noirs, asseyons nous autour d’une table et remontons nos manches il faut se mettre au boulot. Je ne dis pas qu’il faut bannir les riches mais permettre aux pauvres de s’enrichir et ce n’est pas en donnant des aides qui sont reprises sous formes de taxes que l’on va y arriver.

Ces règles qui ne servent plus nos intérêts, qui sont héritées d’un autre monde ayons le courage de les mettre sur la table, ayons le courage de faire le tri.

Taxer les entreprises et les employés pour que les richesses engraissent une minorité n’est pas admissible. Déloger des clandestins en deux heures de temps d’un camp qu’ils se sont appropriés pendant sept ans est inadmissible. Si nous ne pouvons pas nous occuper des immigrants de façon décente ne les autorisons pas à entrer sur notre territoire.

Il n’est pas question de racisme chacun doit avoir sa place, mais cette place ne doit pas être sous un pont !