STRESS & ALLERGIES…

C’est le printemps.

Vous haïssez tous les arbres qui libèrent leur pollen, tel un venin dans votre environnement. Atchoum ! Vos éternuements musclent peut-être vos abdominaux mais influent sur votre humeur…

Sans compter que vous ne quittez plus vos mouchoirs en papier, pour essuyer nerveusement votre nez qui coule intarissablement.

Il manquerait plus que votre gorge se mette à vous démanger, provoquant ainsi une toux incompressible et une respiration sifflante…

Pour parachever le tableau, vos yeux pourraient se mettre à gonfler…

Le printemps est passé. Ouf !

Mais voilà que les symptômes reprennent…  Gorge en feu, nez qui coulent, yeux qui piquent, et… atchoum !  Oh non ! La pollution ! Et voilà, 35° au milieu des gaz d’échappement, ça ne vous vaut rien ! Votre médecin vous dit d’aller vous installer à la campagne. Euh, oui, mais au Printemps prochain, avec le pollen…..   Dur, de choisir entre essences naturelles, et gasoil urbain…

Oublions les saisons !

Un soir, vous assistez, paniqué, à une éruption de boutons qui vous recouvrent de bas en haut. Vous perdez pied. Vous vous creusez la tête. Mais qu’ai-je mangé ? Est-ce mon savon ? C’est pourtant le même que d’habitude…

Ah, ces allergies ! Une plaie ! Etrange. Avant, vous n’en souffriez pas. Ou pas autant, pas aussi souvent. Peut-être qu’en vieillissant… Peut-être que les pollens sont plus méchants. Peut-être que votre ville est plus polluée…

Oui, possible. Peut-être aussi êtes-vous plus stressé ? En effet, le stress chronique peut déclencher certaines allergies, ou alors les aggraver ! Le stress provoque des bouleversements chimiques dans votre corps, et perturbe votre système immunitaire, vous rendant ainsi plus vulnérable.

Le nombre d’allergiques a doublé, ces 20 dernières années ! 10 à 12 % des enfants et des adolescents sont atteints. 7 % des adultes, en France.

Des études ont montré qu’une future maman exposée au stress durant sa grossesse a plus de chances d’avoir un bébé allergique…

Le stress ? Le mal du siècle ! Alors, relaxez-vous, respirez, courez, écoutez de la musique, méditez….

Dites adieu à Atchoum…. A Grincheux…. Et devenez Joyeux !!

Le PDG liquidateur du Printemps touchera-t-il son pactole ?

Judas a eu ses deniers, Paolo De Cesare touchera-t-il son pactole (22 millions d’euros défiscalisés) à Singapour ? Venu de Procter & Gamble, peu au fait de la vente en grands magasins, Paolo De Cesare n’avait guère été embauché pour faire prospérer le Grand Magasin du Printemps, fleuron des beaux quartiers de la rive droite de Paris, mais pour le fourguer (au Qatar, au final, semble-t-il).  Soit offrir le temps de favoriser une vaste affaire immobilière en donnant le change. Les syndicats du Printemps vont saisir la justice. 

Continuer la lecture de « Le PDG liquidateur du Printemps touchera-t-il son pactole ? »

Jardineries : attention à ne pas aller trop vite

                                                             

En ce moment, les jardineries affichent complet pour les plants de toutes sortes : les plants de tomates, de salades, les courgettes, les poivrons, aubergines et autres céleris. 

Attention à ne pas vous précipiter !! 

Ce n’est pas parce que ces espaces de vente vous proposent des plants poussés au maximum, élevées en serre qu’il faut vous précipiter pour les acheter. 

Lorsque vous allez les planter, avec les températures que nous avons actuellement, elles vont dépérir puis crever. 

Si vraiment, vous voulez planter maintenant il vous faut une serre chauffée, puisque les températures nocturnes sont négatives et bien ensoleillée. 

Vous risquez simplement de devoir acheter deux fois la même chose puisque dans quelques semaines vous devrez replanter ce que vous venez d’acheter !

 

N’oubliez pas non plus, que les Saints de glace (10,11,12 mai) apportent souvent froid, gelées nocturnes (bien plus violentes que les gelées matinales)et lune rousse. 

 

Il en est de même pour les fleurs. 

Actuellement, on peut trouver pétunias, géraniums, lierres et autres fleurs d’été à planter…

Attendez !! dans trois semaines vous aurez encore des plants de toutes sortes pour vos parterres et vos jardinières ; comme il y aura de la demande, les jardineries vous en proposeront. Ils seront moins chers et plus forts car ils auront poussé dans des espaces non chauffés.

 

Pour beaucoup de plantations, il faut que la terre soit chaude ou tiède ; ce qui n’est pas le cas en ce moment. Alors, même si vous avez envie de voir de la couleur dans votre jardin, même si vous voulez que votre potager soit occupé avec des plants de légumes, attendez encore deux ou trois semaines ! Sinon vos plantations vont végéter ou bien crever. 

 

Le jardinage est un art de la patience : ce n’est pas vous qui commandez, c’est la météo et la terre.

 

                                                        

 

La venue du Printemps : les bienfaits du soleil sur la santé

 Le soleil, de douces températures, les arbres en fleurs et les oiseaux qui chantent. L’image classique marquant le retour du Printemps ? Oui mais pas tout à fait.

Le Printemps, cette saison des amours, cette étiquette qui lui colle à la peau.

Le Printemps, l’occasion des sorties, des marches, agréablement enveloppé d’une douce chaleur. La fin du froid.

Le Printemps du cinéma, actuellement, bientôt la période des festivals, la photothérapie qui touche à son terme.

 

Le soleil a des bienfaits sur la santé et le moral. Bien sûr, il ne faut pas en abuser. Se faire bronzer sur la plage contribue à la production d’endorphine b, ce qui procure une sensation de bien-être.

L’endorphine agit sur les neurones sensoriels et crée un sentiment d’euphorie pouvant être proche de celui de la drogue, si ce n’est que les endorphines sont bonnes pour la santé. Il en résulte une sensation de calme, de sérénité, une réduction du stress, une action antalgique, et des sentiments amoureux.

 

Le soleil permet à notre corps de synthétiser de la vitamine D grâce aux ultra-violets.

En effet, une carence en vitamine D a été décelée chez les habitants de pays peu ensoleillés.

La vitamine donne des os plus solides et diminue le risque de fractures (notamment des hanches et des vertèbres chez la personne âgée). Elle atténue la faiblesse physique, les douleurs musculaires, et la fatigue.

La vitamine D diminuerait les risques cardiovasculaires, l’hypertension artérielle, le diabète et l’obésité. De plus, chez les personnes de peau blanche, les risques de sclérose en plaques seraient amoindris avec une dose adéquate de vitamine D.

 

Le soleil permet l’augmentation de la température du corps et accélère, de façon provisoire, les mouvements respiratoires. Il favorise l’assimilation du calcium et du phosphore par notre organisme. Il augmente le nombre de globules rouges et blancs, et excite le système nerveux.

L’exposition au soleil favorise la cicatrisation des plaies, notamment dites traînantes.

Pour finir, le soleil est aussi conseillé dans les cas d’ulcères variqueux, de furoncles, d’anthrax, de fractures, d’ostéomyélite, ou dans le cadre d’une convalescence des maladies infectieuses.

Les signes du Printemps

                                                

Cet après midi, j’ai fait une infidélité à mon ordinateur et aux sites que je visite régulièrement… Je suis allée jardiner et nettoyer un peu mes plates bandes.

Parce que c’est bien joli de donner des conseils aux autres : il faut aussi les appliquer chez soi (!)

J’ai eu la surprise et la joie de découvrir sous les feuilles mortes que j’enlevais de sous mes rosiers, de découvrir des coccinelles ! pas une non, j’en ai bien vu une bonne dizaine !! 

Les coccinelles annoncent le printemps comme beaucoup d’autres insectes ou animaux. 

Déjà, depuis quelques jours, l’air est plus doux ; même si les gelées sont encore présentes le matin, l’air se réchauffe très vite et lorsque le soleil parait il fait tout de suite très bon. 

Les coccinelles sont donc arrivées, cela indique aussi que l’endroit où je vis est relativement naturel, que les pesticides ne sont pas très présents. Je pourrai donc me dire que mes légumes seront bio !!

 

                                               

Il y a d’autres signes qui indiquent que le printemps arrive !! Vous entendez les petits oiseaux comme ils chantent ? Et les pigeons qui n’arrêtent pas de roucouler pendant que je jardine !!

Je les vois depuis quelques jours de mon bureau faire la navette devant ma fenêtre ; en regardant de plus près, on voit qu’ils transportent des brins d’herbes, de minuscules branches qu’ils coupent avec leur bec ! Ils font leur nid !

Et bien d’autres oiseaux font comme eux !! 

Le matin, tôt, c’est à qui chantera le premier et le plus fort !! cela n’arrête pas !! C’est divin d’être réveillée ainsi avec le chant des oiseaux !!

 

                                            

Et puis, il y a aussi les animaux des bois qui sortent !! Vers 7 h 30 le matin, il faut faire attention sur la route ; régulièrement un ou deux de ces animaux traversent devant mes roues !! Il faut non seulement faire très attention, mais avoir le pied sur le frein et regarder partout ! car ils sont imprévisibles !!

Le soir aussi, à la tombée de la nuit, on peut les apercevoir seuls, à deux ou en groupe sortir des bois pour venir manger l’herbe tendre des prés ! Quel spectacle !!

Je ne m’en lasse jamais !! 

 

J’ai vu pour la première fois de petits marcassins et leur mère l’autre soir. Ils étaient près du bord de la route à déterrer des racines !! Nous les avons dérangé et, l’un des petits a traversé devant notre voiture, nous l’avons suivi au ralenti !! Je ne voulais surtout pas le tuer : il était trop mignon. 

Il n’est pas encore arrivé au stade où il ferait beaucoup de dégâts à ma voiture s’il s’y attaquait !! celui ci devait peser à peu près 10 kg et encore peut être suis-je bien au-delà de son poids réel !!

Alors, les jours allongent, les oiseaux chantent le renouveau, les coccinelles sortent, les bourgeons commencent à éclore (les forsythias entre autres), les animaux des bois sortent pour trouver une meilleure nourriture… le printemps arrive à toute vitesse. 

Vivement les beaux jours !!

 

{youtube}DT7SurvlHSo{/youtube}

 

Les fruits et les légumes et les saisons.

Pour faire des économies (puisque il faut bien en parler !!) il y a plusieurs manières.

La première est d’économiser sur sa facture de carburant (cela a déjà été débattu de nombreuses fois), une autre est de consommer autrement. 

Il y a une chose que l’on oublie souvent : c’est de consommer les fruits et les légumes à la bonne saison !! Manger des poireaux en été n’est pas écologique puis ce n’est pas la saison, tout comme manger des fraises en hiver !

Lorsque vous achetez des fraises l’hiver ou à l’automne, elles ne proviennent pas de France, il faut du carburant pour les acheminer chez nous …. et si par hasard elles proviennent de nos régions, elles ont poussé en serres et donc il faut du chauffage pour les faire mûrir…

C’est le cas de tous les fruits et légumes que l’on mange ainsi hors saison. 

Mais savez-vous exactement quels fruits et légumes correspondent à quelle saison ? 

 

Voici un petit récapitulatif. 

LE PRINTEMPS : 

Les fruits : 

Le printemps est assez riche en fruits, on trouve encore des kiwis qui se récoltent en octobre et se conservent très bien jusqu’en mai/juin. On peut donc en consommer encore. 

Les kiwis poussent maintenant un peu partout en France, les espèces se sont bien acclimatées.

On trouve bien entendu les fraises. Les premières fraises de plein champs arrivent en avril ; si vous en achetez avant, elles risquent d’avoir mûri sous serre et donc d’être moins sucrées. 

Les cerises arriveront en juin ; avant elles peuvent provenir de pays ou de région du Sud. 

 

Et puis, il reste encore des pommes et des poires de la récolte d’automne. 

 

Les légumes : 

Au printemps, on a envie de manger de la nouveauté, les légumes vont arriver sur les étals petits à petits. 

Les premiers sont les petits pois, ils sont précoces et arrivent généralement en mars/avril. Ils ont été semés à l’automne et la grande douceur les fait pousser. 

Puis, les pommes de terre primeurs et nouvelles, nous font les yeux doux. Les meilleures sont celles qui proviennent de Noirmoutiers, la douceur leur donne un bon goût. 

Les salades comme la laitue apparait, puis les asperges, et les radis. 

 

L’ETE : 

 

L’été est une belle saison pour les fruits. 

On trouve des pêches, des prunes, des abricots, de nombreux petits fruits rouges, du melon, du raisin et encore des fraises en variété remontantes. 

Les légumes d’été sont nombreux : panais, haricots verts, haricots blancs demi secs, haricots rouges, carottes, salades diverses, pommes de terre, tomates, poivrons, aubergines, betteraves rouges etc…

 

AUTOMNE :

 

On dit que l’automne tient les promesses du printemps ! 

 

On va avoir des poires qui se conserveront une partie de l’hiver comme les pommes, du raisin, des mûres, des petits fruits rouges, des fraises, des châtaignes, des myrtilles….

Les légumes, eux se conserveront une partie de l’hiver et vous pourrez donc en profiter jusqu’au printemps. 

Parmi les légumes d’automne il y a la citrouille ou le potiron, les poireaux, les carottes, les navets, les betteraves rouges qui se conserveront, les cardes et bien entendu les pommes de terre. 

 

HIVER : 

Tous les fruits que vous avez eu à l’automne se retrouvent en hiver ainsi que les oranges, les pamplemousses, les citrons et autres mandarines. 

Quant aux légumes, vous avez les légumes secs comme les haricots blancs ou rouges, les pommes de terre, les carottes, navets et autres rutabagas. 

Vous ajoutez aussi les endives, les choux (de Bruxelles, pommes, verts ou blancs). 

 

Toute l’année, vous pouvez profiter des fruits et des légumes qui se récoltent dans vos régions ou en France en général.

 

Alors profitons des bienfaits de nos fruits et légumes. Les marchés vous en proposent au fil des saisons. 

 

 

 

Une remise en forme en douceur pour l’arrivée du printemps.

 

Très souvent à la sortie de l’hiver, on se sent sans énergie, sans tonus, surtout cette année où après une période de temps relativement doux, nous sommes repartis au début février vers un froid intense pour une dizaine de jours. Notre organisme fatigue avec le froid et nos défenses immunitaires s’épuisent davantage, il est donc nécessaire de se reprendre en main et de se rebooster pour l’arrivée du printemps.

Continuer la lecture de « Une remise en forme en douceur pour l’arrivée du printemps. »

Le printemps islamique Arabe

                 J’aurais pu utiliser comme titre  « le printemps islamiste arabe ». Mais le mot « islamiste » est aujourd’hui à tort péjorativement employé par les médias occidentaux pour désigner les partis à courant islamique bien que modérés qui ont pris par le biais des élections libres et transparentes les rênes de leurs pays respectifs après le printemps arabe. « Islamiste » sonne un tout petit peu comme « terroriste » et nous savons tous ce à quoi nous songeons quand on nous parle de terrorisme. Bien évidemment aux bombes et aux kamikazes et toute la barbarie humaine dans son essence la plus « pure ». Ce mot n’est évidemment pas choisi par hasard. Ce choix se voulait avertissant du risque de mettre au pouvoir des partis « islamiques ». Cette campagne était médiatique donc savamment orchestrée dans le but d’introduire une démocratie « occidentale ». Mais comme l’a si bien rappelé le président tunisien Marzouki, La démocratie n’est pas propre à l’occident et les élections organisées après  le printemps arabe sont bien plus transparentes que celles dans certains pays d’Europe.

              Les dirigeants occidentaux qui, paradoxalement, ont maintenu au pouvoir pendant des décennies les bourreaux de ces peuples, et continuèrent à le faire jusqu’au jour de leur chute (Ben Ali, Moubarak) espéraient voir émerger au sein de ces populations une  crainte de l’islam et de tout ce qui s’y rattache. Grande fut donc leur surprise de voir le peuple plébisciter ces partis. De l’Egypte au Maroc en passant par la Tunisie, Les partis islamiques ont remporté les élections avec une large majorité. Ces peuples s’étonnèrent eux même. Mais ce pronostic là, même les spécialistes politiques du Maghreb et du moyen orient ne l’ont pas fait. Qu’est-ce qui a donc pu bien pousser les arabes malgré de mettre au pouvoir les partis islamique malgré la hantise d’un islam souverain ?

Continuer la lecture de « Le printemps islamique Arabe »

Le Printemps du Vietnam qui réveille les papilles !

De nos jours, il n’est pas facile de choisir un bon restaurant asiatique. En effet, ils poussent comme des champignons un peu partout. Dans toute cette cohue, pas évident de tomber sur la perle rare. En ce qui me concerne, je ne jure que par la cuisine traditionnelle. Car, j’ai remarqué que, ces derniers temps, beaucoup de restaurants asiatiques se sont jetés sur les formules à volonté. La nourriture n’y est pas aussi bonne…

 

Heureusement, Le Printemps du Vietnam, à Villefranche sur Saône, fait partie de ces restaurants familiaux bons, simples et surtout conviviaux. Tenu par un couple de vietnamiens gentil comme tout, ils se mettent en quatre afin de contenter leurs clients. Les menus sont très appétissants mais surtout ils affichent des prix défiant toute concurrence. En ces périodes troublés, il est agréable de pouvoir bien manger et à moindre coût.

 

C’est pour cela que le restaurant propose des menus spéciaux à midi d’une valeur de 7 euros. Pour cette somme, nous avons droit à une salade vietnamienne ou des nems, un plat chaud et un bon dessert. A la fin du repas, le restaurateur vous offrira un bon petit verre de saké, histoire de finir sur une note joyeuse.

 

 

 

Je reconnais toutefois que ce restaurant traditionnel vietnamien possède un problème de taille… Il est petit, atrocement petit. Il y a donc très peu de tables à l’intérieur du restaurant. Alors, il arrive qu’en soirée, on ne trouve pas de places. Il est donc préférable de réserver si on veut passer un bon moment devant de succulents repas.

C’est donc le seul petit bémol de ce restaurant.

 

Pour le reste, cet endroit est divin. Que cela soit du côté gustatif ou de l’ambiance, on peut dire que ce restaurant mérite qu’on en parle.