UN OPUSCULE ANTI-SEMITE FINANCE PAR LE PARLEMENT EUROPEEN …

dsc03645.jpg

Le député européen, Maciej Gietych , l'un des leaders de la "Ligue des familles polonaises", vient de publier un livre , avec les fonds du Parlement de Strasbourg , un chef d'oeuvre antisémitisme , nous ramenant tout droit à l'avant guerre, ou l'antisémitisme était une opinion comme les autres …

Quelques extraits de ce torchon pour vous dévoiler les pensées du "député"

"vous voulez tout savoir sur la civilisation juive ? sur les différences biologiques entre les juifs et les gentils ? sur le choix volontaire de la ghettoisation qu'aurait fait un peuple désireux de ne pas se fondre dans la masse ?

Je pense que ces passages sont assez explicites, financé par le Parlement européen, logo à l'appui sur la publication , quelle honte, les plus anciens vont se remémorer de bien sinistre événement …

Varsovie, qui a été témoin du drame du ghetto, ou des milliers de personnes furent parquées, puis massacrées, pour une idéologie de propagande nazie, devrait suspendre immédiatement un tel individu, le Parlement doit exclure et demander des explications sur le financement d'une telle bavure …

2 réflexions sur « UN OPUSCULE ANTI-SEMITE FINANCE PAR LE PARLEMENT EUROPEEN … »

  1. Sous le ciel d’une certaine Pologne
    Hélas, rien de bien nouveau sous le ciel d’une certaine Pologne. Celle par exemple qui affirma des dizaines d’années durant qu’Auschwitz avait servi de cadre au massacre de centaines de milliers de Polonais (en omettant soigneusement de préciser qu’il s’agissait de plus d’un million de Juifs exterminés en cette qualité et non pour une nationalité quelconque).
    Reste la question de l’instrumentalisation du Parlement Européen pour le rendre en quelque sorte complice passif de cette publication scandaleuse.

  2. Il s’agit du fils de Jędrzej Giertych, un des idéologues de l’extrême-droite polonaise des années 30.
    Le Parlement Européen a financé cette publication. On la qualifie de « littérature d’avant-guerre ». Non, elle s’est écrite aujourd’hui. Avec l’aval de l’Europe.

    Dans un article de Libération* le président du Parlement « le chrétien-démocrate allemand, Hans-Gert Pöttering. «Il n’y a pas de censure a priori des publications éditées par les députés européens», reconnaît-on dans son entourage. Certes, «c’est contraire aux valeurs de l’Europe», mais il n’est pas sûr que le Parlement puisse faire quelque chose… »

    Ces regrets sont indécents. Quelle est cette Europe, si passive, si complaisante ? Quelles sont ses priorités ? De prétendues ‘valeurs’ qu’elle défend bien curieusement, ou des a priori… l’autorisant à éditer des textes antisémites ?

    *http://www.liberation.fr/actualite/monde/235645.FR.php

Les commentaires sont fermés.