L’homme blanc, ce prédateur implacable

Hier soir j'ai discuté avec un ami chasseur. Un passionné de la nature, qui, au-delà du plaisir de chasser, respecte avant tout "la nature et ceux qui vivent dedans", selon ses propres termes. Et lorsque l'on prend quelques instant pour discuter avec lui, on se rend compte que ces chasseurs là ont du cœur, comme dirait l'ami Clint! "…nous tuons le gibier qui représentent une menace pour les cultures. Aucun chasseur ne tue pour tuer!". Périodes de chasse contrôlées, quotas et espèces à respecter sous peine d'amendes, l'état à lui-même à réglementé ce qui reste une tradition dans beaucoup de pays du globe. Mon ami a raison. Dans notre monde, ou l'habitat des hommes ne cessent de s'étendre sur celui des animaux sauvages, il est indispensable 'instaurer un genre d'"éco-système" pour veiller à la tranquillité de nos concitoyens.

"J'aime la nature…alors je la respecte…".

Je reviendrais plus tard sur cette phrase pleine d'hypocrisie. Voilà donc que le chasseur est l'éco-système instaure par l'homme pour lui permettre d'étendre son habitat sur celui de l'animal et de la nature. De même qu'en Islande, il est normal que des chasseurs ablatent deux ours polaires arrivés sur les côtes sur un bout de glace dérivant de la banquise. Espèce protégée? Pas quand il s'agit d'une question de vie ou de mort. Les autorités auront pourtant bien essayé de les capturer, selon leurs dires. ici L'homme principal acteur de la planète ? Quand l'homme veut montrer des animaux sauvages à ses enfants, ils les emmènent au Cirqueanimal sauvage?! ou au Zoo. Les animaux sont bien traité qu'ils nous disent. Mais quel traitement pire que de priver un animal de son espace vital naturel? Et pourquoi ne pas mettre des Africains ou des Chinois en cage pour éviter aux gens de faire un safari à Hongkong? …je retire.


La planète est en passe de devenir une métropole géante. Les océans presque tous des déserts marins. Des forêts dévastées et des arbres précieux remplacés par des variétés bien plus commercialisables. Des millions de bêtes massacrés chaque jours pour nourrir, habiller, relooker l'homme. Des animaux torturés et mutilés pour que l'homme puissent fumer, se laver, manger…
L'homme est de loin l'être le plus hypocrite et égoïste de la planète, et cela même quand il s’agit de ses concitoyens. Il est capable de tuer pour l'argent, pour un territoire et ses ressources, pour intimider. Il expulse des sans-papiers et revendique "son" territoire, à coup de patriotisme militaro-révolutionnaire niai. Et non content de délocaliser l'emploi, il renvoi aussi des "sans-papiers chez eux". D'une part pour protéger son habitat, mais aussi pour rappeler que même si il est responsable de la misère et de la dans un pays, ce n'est pas une raison pour venir se plaindre jusqu'à chez lui.
"J'aime la nature…alors je la respecte…". Sauf que bientôt, la nature, ce ne sera plus qu' un arbre dans un square. Mais revenons au plus important: l'homme. Cet homme-là est généralement de couleur blanche. Il est fier de ses origines et le souligne par un patriotisme exagéré mais il est amnésique concernant ses vrais origines terrestre. Non, l'homme n'appartient pas à cette planète qui bientôt ne lui servira plus a rien si ce n'est qu'à faire son jogging matinal vêtu d'un masque à gaz.
Bref, comme on aurait pu s'y attendre, si intelligent et si passionné qu'il soit capable de l'être, l'homme a ses limites: il n'est pas foutu de penser au jour suivant…
Chasseur
? Une fonction aussi utile que les flics qui expulsent les sans-papiers, car de la même manière que la nature est à la disposition de l'homme blanc, les frontières de son pays d'adoption doivent l'être aussi. Quelques chiffres. (Selon la Liste Rouge des espèces menacées )

1/4 des mammifères
1/8 des oiseaux
1/3 des amphibiens
70 % des plantes.

Et puis…28000 sans-papiers expulsés en 2007 hors des frontières ou dans des "camps de rétention" qui coûte très chers au pays. Chiffre en constante augmentation bien sur. Resf

68 réflexions sur « L’homme blanc, ce prédateur implacable »

  1. Quelle curiosité new reporter !!
    un débat sur les drogues douces à l’horizon !!
    il est vrai, que plongé dans l’écoute du flamant rose, un petit peu de ganja pour partir revisiter le coté psychédélique…
    Je suis pour la légalisation du cannabis ! Une manière de stopper une économie souterraine et il faut dédiaboliser ce produit.
    Michel

  2. Chère [b]Pons[/b], après avoir lu plusieurs de vos articles et vus les sujets qui vous animes, il va de soi que nous sommes en accords sur pleins de choses.
    Je le redis, je respecte (comment faire autrement à part arrêter de vivre !!) les carnivores qui vivent autour de moi, ainsi que vous-même (si,si! ). J’évite de trop crier aux loups (elle est bonne celle-là!) quand je parle de végétarisme, pour n’effrayer personne. Mais les faits sont là: L’industrialisation de la viande est le pire fléau pour la planète.
    Alors je vous « pardonne »… ;D…simplement, manger de la viande en regardant le ciel et en implorant le pardon de dieu ou mordre dans un cadavre fraîchement abattu, quelle différence cela fait?! Ce n’est pas vous qui élevez en bataille, mutilez, découpez…mais c’est quand même à cause de cette « infernale » consommation de viande (qui passe une journée sans manger de viande, franchement ?!).
    Et puis, à propos de l’obésité, de quel sucre parlez-vous ? Celui-présent dans toutes les sauces et sandwichs à la viande ?! Et que dire des graisses hydrogénées?
    Bref, je ne veux me mettre personne à dos, et ne suis en guerre contre personne. Je me dis simplement que, quand quelqu’un comme vous possèdes un tel intérêt pour l’information, il n’en faudrait pas beaucoup pour que vous sachiez de quoi je parle.
    Alors je me répète: je suis végétarien parce qu’il est possible de vivre normalement sans tuer. C’est simple, non?! Méditez simplement là-dessus, et peut-être aurez-vous une « révélation »! ou pas.
    Je vous respect, comme je respect l’intégralité de ce monde.
    Et [b]Cat Lef[/b] le dis: faire un effort pour inverser la tendance. Par exemple, faire du vendredi un jour sans viande… ;D
    Enfin pour répondre à [b]New-Reporter[/b] ( et avec le sourire )…ma position sur le tabac et les drogues douces.
    Que dire?
    Le tabac comme j’en parle, de toutes façon il n’y a pas de tabac moins nocif que d’autres, ou alors tellement peu. La cigarette tue, tout le monde fume, l’état prend sa part, les multinationales aussi, le jeu est connu, inutile d’y revenir. L’interdiction de fumer dans les lieux publics est une bénédiction, et je peux vous assurer que je suis très satisfait de jouer ma musique dans des bars sans fumée…
    Les drogues douces?! J’ai déjà écrit un article [url]http://www.come4news.com/la-marijuhana-.la-plus-grande-escroquerie-du-siecle-213571.html[/url], merci de le lire.
    Mais pour les drogues en général je dirais que la répression n’a rien de bon, quelque soit la drogue. Le trafic est une véritable plaie pour la société, et une véritable aubaine pour l’ordre mondial et les gouvernements. Il n’a jamais été aussi facile qu’aujourd’hui de se procurer de la cocaïne en Europe!
    Alors légaliser ou pas, dangereux ou pas…l’hypocrisie du monde me lasse et ne me motive plus à me battre pour défendre ou non la dépénalisation ou la légalisation.
    Merci de vos coms les amis.
    N’hésitez pas à en remettre une couche !
    8)

  3. Honnêtement je n’aime pas la chasse mais pourquoi reconnait on le droit à certaines populations d’avoir des traditions et qu’on les refuseraient aux habitants de notre pays.

    C’est aussi cela le respect des autres!

    Enfin je crois

  4. Je pense ce qui chagrine le plus Jiminix dans cette affaire, ce n’est pas réellement la chasse. La boucherie industrielle serait plutôt l’incriminée, des méthodes à la limite de la barbarie, une viande de qualité médiocre, voir les batteries de volaille, confinée dans un espace réduit..et la on peut parler de souffrance !
    Végetarien, frugivore, végétalien..j’aime la viande, mais malgré tout j’ai mes journées sans, ou je privilégie les légumes, les fruits, etc..juste pour dire que chaque cuisine à son charme.
    La chasse, dans le respect de l’animal et son environnement, plus que traditionnelle et ancrée dans nos cultures, aussi lointaines soient-elles.
    Michel

  5. Attention aux idées reçues
    La communauté Inuit du Groenland ne respecte pas l’interdiction de chasse à la baleine commerciale

    Depuis 1986, la Commission baleinière internationale accorde des quotas de chasse à la baleine aux peuples aborigènes du Groenland pour leur permettre de se nourrir mais de telle manière à éviter la disparition du cétacé.
    Une enquête du groupe World Society for the Protection of Animals (WSPA) révèle que ces quotas ne servent que partiellement à la consommation locale puisqu’un quart des prises est mis en vente dans les supermarchés pour faire du profit. Achetée par des étrangers, la viande de baleine représente un marché de plusieurs millions de dollars.
    Au cours de l’enquête, des stocks d’invendus correspondant à des captures de baleines des années précédentes et représentant plus de 15 tonnes de viande ont été repérés. Cette découverte intervient alors que le Groenland cherche à augmenter ses quotas de chasse pour la subsistance…

  6. Je pense ce qui chagrine le plus Jiminix dans cette affaire, ce n’est pas réellement la chasse. La boucherie industrielle serait plutôt l’incriminée, des méthodes à la limite de la barbarie, une viande de qualité médiocre, voir les batteries de volaille, confinée dans un espace réduit..et la on peut parler de souffrance !

    Vous avez raison mais c’est la mise en place de ce système qui a permis de nourrir toute une population après guerre.

    Peut être avons nous oublié de continuer à l’améliorer ou alors ne sommes nous pas conscients des améliorations qui ont été faites?

    Nous voulons peut être aller trop vite!

  7. le forcené de Vichy Armé d’un fusil de chasse!!!!
    Le forcené de Vichy qui a tué une personne est grièvement blessé
    Le forcené qui a tué une femme avec un fusil de chasse vendredi après-midi à Vichy (Allier), puis blessé un policier avant de se retrancher dans un appartement, a été « très grièvement blessé » lors d’une intervention du GIGN, a indiqué la préfecture.

    « Il est très grièvement blessé et il est en arrêt cardio-respiratoire. Il parlementait avec le GIPN et a tiré un coup de feu en direction des policiers, qui ont riposté », a déclaré Jean-Yves Hazoumé, directeur de cabinet du préfet de l’Allier. « Aucun policier n’a été blessé dans l’intervention », a-t-il ajouté. Les faits s’étaient déroulés peu après 12H30 à la sortie d’un bar du boulevard Carnot où l’homme venait de prendre une consommation et d’avoir une dispute avec un autre client, a expliqué un responsable de la préfecture.

    [u]Armé d’un fusil de chasse[/u], l’homme, dont on ignore le profil et l’âge, a tiré sans raison apparente sur une passante qui est décédée après avoir été transportée à l’hôpital. Selon une source policière, la passante a été touchée au thorax. Au moment où des policiers se sont approchés du forcené, il a tiré dans leur direction, blessant l’un d’eux aux jambes, a indiqué une source policière sans préciser la gravité de la blessure. L’homme s’est ensuite retranché dans un ancien hôtel transformé en meublé, situé dans le quartier, selon une source policière.

    « Il n’y a pas d’otages » avec le forcené, selon les premiers éléments fournis par le procureur de la République de Cusset, Raphaël Sanesi. Le procureur avait indiqué dans un premier temps que la personne décédée avait été mortellement blessée « dans un établissement de restauration ». Selon la préfecture, le quartier a été bouclé par la police et le GIPN de Lyon était « en cours d’intervention » vers 15H30. Trois témoins directs de la fusillade dans la rue ont été victimes de malaise, selon la même source. Outre le procureur de Cusset, le préfet de l’Allier Patrick Pierrard et le maire de la ville Claude Malhuret se sont rendus sur les lieux. (afp)
    04/07/08 17h41


  8. tu essayes de noyer le poisson , new reporter ; mais avec moi, tu vas avoir du mal !!!

    Il me semble que ce n’est qu’un copié collé, votre verve s’affaiblit?

  9. Peut être, qu’il a utilisez c’est derniers cartouches, alors il essaie de noyer le poisson. Et si le poisson noyer est mort ? Faite bouillir la marmite !! ;D

    Aller on va tous faire la politique de l’autruche !!
    Qui fais les trois singes ?

    [img]http://www.hns-info.net/IMG/jpg/3-15.jpg[/img]

  10. Vous me provoquez new reporter!
    je pense que le coq de SOPHY, s’il avait respiré la moindre parcelle de chlore ne serait pas aussi fringant :
    alors , mon cher, quand allez-vous avoir enfin l’honnêteté de reconnaitre votre erreur.
    Quand on s’abaisse, on grandit …pas aux yeux des hommes …mais de Dieu.
    « Il faut qu’IL croisse et que je diminue » disait Jean Baptiste !!!

  11. Ne vous inquietez pas Vautier lorsque je retrouverai l’article, je danserai une petite danse en votre honneur si j’ai raison et je grandirai si j’ai tord car je n’hésiterai pas à le dire.

    Dans les deux cas j’en sortirai gagnant, content ou grandi

  12. Vous avez raison, New Reporter: Tout l’honneur sera pour vous, new reporter et moi j’en porterai le deshonneur comme un mécréant. Si cela peut vous satisfaire !
    et apparemment vous vous en réjouissez d’avance !
    MAIS RETROUVEZ LE QUAND MEME CET ARTICLE ,SI VOUS POUVEZ, QUE J’EXAMINE CELA .
    LE METHANE PRODUIT DU CHLORE
    OU LE METHANE PRODUIT PAR LE CHLORE
    OU LA DECOMPOSITION DES FUMIERS QUI PRODUIT DU METHANE ET DU CHLORE:
    je n’ai rien oublié ?
    Ah si ! « L’orgueil précède la chute. »

  13. VAUTIER

    MAIS RETROUVEZ LE QUAND MEME CET ARTICLE ,SI VOUS POUVEZ, QUE J’EXAMINE CELA .
    LE METHANE PRODUIT DU CHLORE
    OU LE METHANE PRODUIT PAR LE CHLORE
    OU LA DECOMPOSITION DES FUMIERS QUI PRODUIT DU METHANE ET DU CHLORE:

    *******Je n’ai pas retrouvé l’article mais il s’agit si vous en avez la possibilité:
    Le dossier se trouve dans un hors série de Système D consacré aux économies d’énergie.

    le bricotheme.

    Raison ou pas je sortirai grandi de la vérification.

    A+

  14. Les bavures ne sont-elles pas en augmentation?

    Je viens de vous relire. Ne croyez vous pas que cela vient du fait que notre société se durcit.

Les commentaires sont fermés.