Mercredi Sony s'est félicité dans un communiqué de l'engouement qu'a suscité l'utilisation de [email protected] sur sa console, en affirmant qu'en l'espace d'un mois plus de 250 000 Playstation 3 ont enregistré et utilisé le programme. Soit une puissance de calcul de plus de 400 teraflops, de quoi donner un bon coup de pouce à la recherche. Retour sur un projet ambitieux…

[email protected] est ce qu'on appelle un projet de calcul partagé. Le principe est que lorsque vous êtes sur votre ordinateur, par exemple en train de naviguer sur internet, le processeur de votre machine n'est pas entièrement utilisé ( un autre exemple : ouvrez un fichier vidéo et visionnez le, maintenant faites Ctrl-alt-suppr pour ouvrir le gestionnaire des tâches et allez dans l'onglet processus, cherchez la ligne "processus inactif…" et surprise, vous visualisez une vidéo, vous avez peut-être même un document texte ouvert et pourtant votre processeur ne tourne pas à fond!!). Voilà donc une occasion d'aider la science, des chercheurs et des informaticiens ayant développé des projets ( le premier a été le célèbre sé[email protected] puis après cela s'est généralisé à tous les domaines de la recherche) permettant d'utiliser les ressources non-utilisés de votre pc ( je précise que cela ne ralenti en rien votre ordinateur, le logiciel s'adapte tout seul à vos besoins ). Pour centraliser tous ces projets le plus connue des logiciels est la plate-forme "Boinc", petit logiciel qui permet de s'inscrire et de faire tourner plusieurs projets sur une même machine, et cela permet, à plus grande échelle de constituer une sorte de supercalculateur virtuel à moindre coût.

C'est donc dans ce contexte que les équipes de Standford et les équipes de Sony ont élaboré un programme du même genre permettant d'exploiter le puissant processeur de la console ( 1 processeur PowerPC combiné à 8 coprocesseurs soit selon Sony l'équivalent de la puissance de calcul généré par 20 pc ). [email protected] va donc, lorsque votre machine ne tournera pas à bloc, étudier comment se "plient" des protéines, ce qui permettra une meilleure compréhension de maladie comme Alzheimer, la vache folle, Parkinson ou encore du Cancer .
L'installation est assez simple : – mettre à jour la console avec le firmware 1.60 ou supérieur,
– télécharger le client [email protected] (disponible dans le XcrossMédiaBar dans le menu réseau),
– installer et lancer le programme.

Après vous n'avez plus rien à faire, la réception et l'envoi des unités de calculs se gèrent tout seul. Et si vous en avez le désir vous pouvez même passer de longues heures à regarder l'écran de veille fourni et suivre la progression de vos calculs.

{youtube}HEY4tt0O5yQ{/youtube}