Eliminatoire Mondial 2014 : Le Cameroun peut – il encore se qualifier ?

La poule qui contient le Cameroun, la Libye, la République Démocratique du Congo et le Togo constitue à l’heure actuelle l’une des plus serrée. Ceci, parce que tout le monde peut encore se qualifier. La Libye et le Cameroun qui comptent chacun six points ne sont distants que de deux points seulement de la République Démocratique du Congo et du Togo qui comptent quant à eux quatre points chacun. Ainsi, l’avant dernière journée de ces éliminatoires de la Coupe du monde de football Brésil 2014 qui se disputera le Week-end prochain s’annonce très décisive pour chacune des équipes de cette poule. Car, en battant le Cameroun dimanche dernier sur le score sans appel de deux buts à zéro, le Togo reprécise ses ambitions dans ce tournoi.

Dès lors, l’on se demande si les lions indomptables qui ont contrôlé le sommet du football africain ces dernières décennies parviendront facilement à s’arracher le précieux ticket qualificatif pour cette grande messe du football mondial ?

Du côté de Yaoundé, les coéquipiers de Samuel Eto’o disent vouloir vite oublier la défaite de dimanche dernier, pour se tourner vers Kinshasa où ils affronteront dimanche prochain les Simba de la République Démocratique du Congo. Ils l’ont fait savoir ce mardi au cours d’une conférence de presse donnée dans un hôtel de Yaoundé. Nicolas Nkoulou, Alexandre Song et Enow Eyong qui parlaient au nom du groupe ont ainsi promis au peuple camerounais une victoire sans condition sur la République Démocratique du Congo au Stade des Martyrs de Kinshasa le dimanche 16 juin prochain. Au sujet de Samuel Eto’o, les trois joueurs ont salué le talent de celui-ci, avant d’ajouter que même en son absence ce jour là sur la pelouse pour cause de maladie, les lions seront véritablement indomptables.

Un engouement qui cache difficilement les sérieux problèmes que connait ce jour cette équipe des lions indomptables du Cameroun. Car avec un staff technique très controversé et un système de jeu non « homogène », il est fort à craindre que la promesse de ces joueurs ne soit pas ténue. Surtout que les congolais qui ont arraché samedi dernier un précieux match nul à Tripoli contre les  Libyens ne sont pas des enfants de cœurs. La qualification de l’équipe nationale du Cameroun s’annonce donc  à notre sens un peu compliquée.

 

Une semaine cruciale pour les Bleus.

 C’est la semaine de tous les dangers. L’équipe de France va aborder deux matchs  capitaux en l’espace de quelques jours. Deux matchs à domicile où elle n’aura pas droit à l’erreur.

Vendredi, l’équipe de Géorgie sera un parfait sparring-partner avant d’affronter l’ogre de la compétition, l’irrésistible Espagne. Il ne faudra pas sous-estimer l’équipe géorgienne qui a donné bien du fil à retordre aux Espagnols qui ont dû attendre la 86ème minute pour inscrire l’unique but de la partie. C’est un match qu’il faut impérativement gagner sinon l’exploit contre l’Espagne devriendrait inutile.

Pour l’instant, l’équipe de France se cherche et si elle ne manque pas de talents, notamment chez les jeunes, elle n’a pas trouvé la formule idéale. La blessure de Ribéry inquiète le sélectionneur car le joueur du Bayern Munich était particulièrement en forme. Sera-t-il en pleine possession de ses moyens vendredi ? Didier Deschamps n’a pas encore trouvé la bonne formule à la pointe de l’attaque. Benzema va-t-il retrouver le chemin des filets ? Le joueur madrilène a de la classe mais il est en plein doute quoiqu’il en dise. Deschamps pourrait tester une attaque à deux têtes avec Olivier Giroud au côté de Benzema même si cette association n’a pas encore fait ses preuves.

Va-t-on enfin voir Raphaël Varane inaugurer sa première cape ? Le garçon fait l’unanimité et sa jeunesse n’est pas un handicap. Il a maintenant l’habitude des matchs de très haut niveau au Real Madrid où il a supplanté Pepe au centre de la défense. Pogba, le jeune turinois, ne sera sans doute pas titulaire mais il pourrait faire son entrée en cours de match.

Mardi, il faudra impérativement battre l’Espagne pour décrocher la première place symbole de qualification. L’adversaire est de taille mais le partage des points à Madrid a donné de l’espoir. Les Espagnols ne sont pas imbattables mais attention, quand ils sont dans un grand soir, personne ne peut leur résister. Le stade de France sera plein comme un œuf pour ce qui sera la finale du groupe. 

L’aventure continue pour les Experts au Mondial de handball.

 

Mission remplie par l’équipe de France de handball, qui hier soir s’est difficilement qualifiée pour les quarts de finale du Mondial (30 à 28), face à une belle équipe d’Islande qui n’a rien lâché jusqu’à la fin du match.

Continuer la lecture de « L’aventure continue pour les Experts au Mondial de handball. »

Les experts en manque d’inspiration face à l’Allemagne.

 

Ce dernier match de poule de qualification de l’équipe de France de handball face à l’Allemagne a été d’une grande intensité de jeu entre les deux têtes d’affiche du groupe A, mais malheureusement, les  experts se sont inclinés 32 à 30 contre une équipe d’Allemagne rugueuse qui n’a rien lâché jusqu’à la dernière seconde du match.

 

Continuer la lecture de « Les experts en manque d’inspiration face à l’Allemagne. »

Qualification coupe du monde : tour du monde

 

Les grands d’Europe ont répondu présents, à l’exception de l’Angleterre tenus en échec par l’équipe de l’Ukraine, Hodgson a été sauvé par un pénalty providentiel converti par Lampard,  la route vers le Brésil est encore longue, mais ce mardi a livré des informations intéressantes.

L’Allemagne en dépit du derby remporté à Vienne contre l’Autriche, a souffert plus que prévu, avec plusieurs occasions pour les locaux qui se sont trouvés plusieurs fois facilement dans la surface allemande. Le but de Reus à la 44e fut presque un soulagement, puis le deuxième but signé Ozil a changé le visage de la rencontre.

L’Espagne aussi a souffert plus que prévu contre la Géorgie: et c’est seulement à 4 minutes de la fin que les champions en titre ont trouvés le coup gagnant avec Soldado, qui a été préféré à Torres par Del Bosque. Beaucoup plus facile, toujours dans le groupe I, le succès 3-1 de la nouvelle France du sélectionneur Deschamps sur la Biélorussie.

Cristiano Ronaldo n’a pas marqué, mais son Portugal n’a toutefois pas eu de problème avec l’Azerbaïdjan (3-0): La Selecção a ouvert le score par Varela, qui avait auparavant frappé quatre fois les poteaux. Les Portugais ont répondus à la Russie de Capello, qui a écrasée 4-0 Israël, grâce Kerzhakov Kokorin.

La Suisse a marqué deux fois contre l’Albanie, avec Shaqiri et Inler le napolitaine (pénalité) 2-0.

En Amérique du Sud, la Colombie de Falcao a remporté un succès qui pourrait s’avérer décisif 3-1 sur le terrain du Chili.

Seulement un match nul pour l’Argentine contre le Pérou: 1-1. A la 22e, les hôtes sont allés de l’avant avec Carlos Zambrano, avant que Higuain ne remette les pendules à l’heure à la 38e ; ce match nul permet cependant à l’Argentine de rester en tête du groupe.

Encore mal l’Uruguay qui n’est pas allé au-delà du 1-1 contre l’Équateur: les visiteurs ont ouvert la marque dés la 8 ‘par Felipe Caicedo, et comme d’habitude Edinson Cavani est sorti de sa boite pour sauver la mise a l’albiceleste en seconde période.

Enfin, le Venezuela est revenu victorieux de son voyage au Paraguay: le match s’est terminé sur le score 2-0 grâce à deux buts de José Roldon (45 ‘et 23’ de la seconde moitié).

Qualification coupe du monde: tour d’horizon

 

Début de l’aventure Brésil 2014 pour les nations européennes, un début positif pour la France de Didier Deschamps.

L’ancien capitaine des bleus a débuté par une victoire en terre finlandaise pour son premier match ; un match largement dominé par la France et remporté sur la marge de 1-0 (but de Diaby).

Dans l’autre match du groupe I, victoires de mesure pour la Géorgie (1-0 sur le Belarus).

Dans le Groupe A, la Croatie remporte une petite victoire sur la Macédoine (1-0, but de Jelavic), tandis que Belgique gagne à l’extérieur chez le Pays de Galles, avec le 2-0 signé par les deux défenseurs Kompany et Vertonghen.

Dans le groupe B, nul à l’extérieur 2-2 des vices champions d’Europe l’Italie en Bulgarie.

Dans le groupe C, match piège de l’Irlande au Kazakhstan, et avec les signatures de Keane-Doyle pour un 2-1, l’Irlande s’en sort bien, tandis que l’Allemagne n’a aucune difficulté à se débarrasser des îles Féroé avec un 3-0 (Gotze et Ozil double).

Deux victoires à l’extérieur dans le groupe D, avec la Roumanie, qui a gagné 2-0 en Estonie (Marica et le jeune Torje), et la Hongrie qui a mis cinq buts à Andorre, tandis que les Pays-Bas s’imposent face la Turquie par 2-0 à domicile avec des buts de Van Persie et Narsingh dans un groupe qui s’annonce chaud.

Groupe E, celui de la Suisse qui gagne 2-0 sur le terrain difficile de la Slovénie avec des réalisations de Xhaka de d’Inler le napolitain, l’Albanie, alors que l’Islande crée la surprise et bat son voisin norvègien  2 -0.

Bonne première également dans le Groupe F pour la Russie de Capello, qui se débarrasse de l’Irlande du Nord avec des buts de Fayzulin et Shirokov: 1-1 entre l’Azerbaïdjan et Israël, tandis que le Portugal est victorieux 2-1 du Luxembourg avec Ronaldo et Postiga.

Groupe G, et plus large victoire de la journée pour la Bosnie chez le Liechtenstein: 8-1 avec des triplets Ibisevic et Dzeko. 1-1 entre la Lituanie et la Slovaquie, et 2-1 pour la Grèce en Lettonie.

Grande victoire pour l’Angleterre par Roy Hodgson dans le Groupe H, avec la Three Lions qui enfile cinq buts à la Moldavie (doublet de Lampard, Defoe, Milner et Baines), tandis que  le Monténégro et la Pologne se neutralisent 2-2.

Première qualification réussie pour Christophe Lemaître.

 

Christophe Lemaître, vient de faire une entrée prometteuse aux Jeux Olympiques de Londres en remportant sa série du 200 m en 20’34, sans vraiment donner l’impression d’avoir donné le maximum. Même si ses chances sont minimes en finale, face à la « foudre » Bolt et la « bête » Blake, tout est possible, il peut créer la surprise sur cette distance.

Continuer la lecture de « Première qualification réussie pour Christophe Lemaître. »

Formule 1 – Melbourne : Jenson Button en Pole !!!

 

Quelle séance !

On osait pas réellement y croire, après ces excellentes performances signées en essais privés…

Le résultat vient pourtant de confirmer la supériorité de la jeune écurie Brawn GP, construite sur les vestiges de Honda F1.

Jenson Button offre la pole position à son team et Rubens Barichello complète ce magnifique résultat en signant le deuxième temps.

Propulsée par un moteur Mercedes, la Brawn n'a jamais été inquiétée durant cette séance de qualification. Le sourire de Richard Branson, propriétaire de Virgin et nouveau sponsor de l'équipe, en disait long sur la satisfaction de l'écurie.

Cette belle performance en ferait presque oublié l'autre surprise de la séance avec le troisième temps réalisé par Sébastien Vettel au volant de la Redbull-Renault.

Renault, justement, tout comme Mercedes, peuvent se félicités de fournir leurs moteurs à des équipes clientes car aujourd'hui les écuries de pointes ont souffert !

A peine qualifié en Q2, Heikki Kovalainen échoue au quatorzième rang tandis que le champion du monde, Lewis Hamilton, se classe quinzième et vraisemblablement pénalisé par un problème mécanique.

Renault ne fait pas beaucoup mieux avec la triste 17ème place de Piquet JR et le 12ème chrono de Fenando Alonso.

BMW s'en sors bien grâce à Kubica qui prend la quatrième place sur la grille de départ…il est le mieux placé des "favoris". Son équipier, Nick Heidfeld est onzième.

Seule Ferrari est parvenu à hisser ses deux voitures dans le Top 10 mais Massa et Raikkonen ne sont que 7ème et 9ème…

La troisième ligne occupée par Rosberg (Williams Toyota) et Trulli (Toyota) confirme que la hiérarchie est désormais totalement bouleversée !

Reste à savoir si tous ces "outsiders" seront capables de tenir la distance sur l'ensemble du championnat.

Côté Français, Bourdais s'élancera en dernière position…

Pour ce qui est de la course, difficile d'imaginer une autre voiture que la Brawn GP sur la plus haute marche du podium…à moins que Vettel soit plus chargé en essence ?

Pour la première fois depuis bien longtemps, le championnat du monde de F1 nous surprend…pourvu que cela continue sur cette voie !