Les prix des produits à la mode

     

     L’huile est partout ! Dans votre salade, sur vos mains, sur vos cheveux… On ne fait que venter ses vertus dans tous les magazines. Très bonne pour tout, elle est surtout très à la mode.

Mais toutes les huiles n’ont pas le privilège d’être propulsées sur le devant de la scène. La pauvre huile de tournesol se traine encore sa veille image d’huile de friture qui fait grossir, pendant que l’huile d’argan vole la vedette à l’huile d’olive.

Une vrai guerre sans merci pour des condiments qui, rappelons le, sont et restent des corps gras à 100% et qui ne font donc pas plus ou moins grossir ou maigrir ! 100ml d’huile d’olive sont caloriquement et « grassement » équivalent à 100 ml d’huile de tournesol et le résultat sur les hanches est le même en cas de surconsommation. 

 

Mais ce n’est pas tout, car les chouchoutes des magazines ne servent pas uniquement à assaisonner les plats si légers de nos étés, elles ont en plus 1 millions d’autres vertus. C’est bien simple elles savent tout faire et même vous ruiner ! A savoir que l'huile de germe de blé alimentaire coute environ 30euros par litre mais l’huile de germe de blé cosmétique coute environ 55 euros par litre. Ou encore l’huile d’argan cosmétique à 239 euros le litre et sa version de table à 180 euros le litre.

Ne vous affolez pas l’écart de prix est largement justifié ! Par quoi me direz-vous ? Par le marketing et son fabuleux pouvoir de changer un prix en changeant le même produit de rayon et de packaging. 

Mais quand on le sait, on se dit qu’on ne se fait qu’à moitié avoir et on achète l’huile dans le rayon alimentaire même si la bouteille est destinée à la salle de bain…

 


 

Une réflexion sur « Les prix des produits à la mode »

  1. Bien sûr, il suffit de marquer « spécial », ou « bon pour la santé » et autre supercherie pour monter les prix d’une façon totalement déraisonnée et remplis les poches des actionnaires de ces boîtes peu regardantes à la qualité réelle des produits qu’ils distribuent.
    Encore trop de gens tombent dans le panneau, quoiqu’avec la crise ils font de plus en plus attention à ce genre de message.
    Il est vrai que les huiles c’est 10% de matières grasses, tout juste on pourra faire un tri dans celles qui sont bonnes pour le corps humain, mais comme cela est bien dit ici, restent de toute façon des produits très gras.
    Les industriels ont peut-être peur d’une consommation en baisse devant la prise ce conscience des gens. Alors il leur faut bien sortir d’autres messages qui étouffent les premiers.
    Vous en voulez pour votre argent? Vider cotre compte en banque?
    Alors je vous conseille les huiles suivantes:
    Huile d’Amande douce bio,
    Huile d’Argan bio
    Huile d’Avocat bio
    Huile d’Onagre
    Huile de Babassu
    Huile de Baobab
    Huile de Bourrache
    Huile de Calophylle
    Huile de Cameline bio
    Huile de Carthame bio
    Huile de Chanvre bio
    Huile de Macadamia bio
    Huile de Germe de blé
    Huile de Coco
    Huile de Macadamia bio
    Huile de Neem
    Huile de Nigelle bio
    Huile de Noyau d Abricot bio
    Huile de Pépins de Grenade bio
    Huile de Rose musquee 100 ml
    Huile de Sésame bio
    Huile de Noisette bio
    Huile de Noix d’Amazonie
    Et encore plein d’autres……..à des prix en moyenne en dessous de 15 euros….mais les 100ml seulement !

    Mais soyons sérieux et tout cela reste, et j’en reviens au début, de la supercherie notoire!
    Cordialement
    Ludo

Les commentaires sont fermés.