D’importantes chutes de neige perturbent une partie du nord de l’Europe


 

D'importantes chutes de neige ont perturbé transports aériens et ferroviaires dans une partie du nord de l'Europe jeudi, bloquant des milliers de passagers et entraînant la fermeture d'au moins 2.000 écoles au Royaume-Uni.

Premiers flocons de l'année pour la Belgique et plus importante chute de neige pour la Grande-Bretagne depuis décembre 2000, le manteau blanc qui a recouvert une partie de ces deux pays, des Pays-Bas et de l'Allemagne, a provoqué d'importantes perturbations.

La Grande-Bretagne a été la plus affectée, avec jusqu'à 15 cm de neige dans certains comtés du nord-ouest de Londres et du centre.

Les aéroports de Cardiff, Bristol, Stansted et Birmingham ont été temporairement fermés, et des retards enregistrés dans les aéroports londoniens de London City et Gatwick.

L'aéroport de Luton a annulé une centaine de vols et n'a repris ses activités qu'en début d'après-midi. Des dizaines de milliers de passagers ont été touchés.

Sans compter les perturbations sur le réseau ferroviaire, et sur quelques lignes du métro à Londres. La Chambre de commerce britannique a estimé à 400 millions de livres sterling (606,74 millions d'euros) maximum les conséquences économiques de ces intempéries.

Plusieurs centaines d'habitations ont également été privées d'électricité dans l'ouest du Pays de Galles.

La neige a néanmoins fait des heureux : des dizaines de milliers d'élèves d'Angleterre et du Pays de Galles dont quelque 2.000 écoles ont été fermées.

De nombreuses écoles aux Pays-Bas ont également renvoyé les élèves chez eux. L'aéroport international de Schiphol (Amsterdam) n'a maintenu que deux pistes ouvertes, réduisant de moitié le nombre des rotations.

De nombreux trains ont également été supprimés dans la partie la plus urbanisée du pays, à l'ouest, où se trouvent les principales villes d'Amsterdam, La Haye, Rotterdam et Utrecht.

La situation sur les routes n'était pas plus facile. Circulation difficile également sur les routes de Belgique où d'importants retards ont par ailleurs été enregistrés à l'aéroport de Bruxelles.

La capitale belge était recouverte d'une dizaine de centimètres de neige jeudi matin, et sur les hauteurs de l'Ardenne (sud), la couche dépassait les 20 centimètres. Environ 350 kilomètres de bouchons ont été relevés jeudi matin sur les axes menant à Bruxelles, mais aucun accident majeur n'a été répertorié.

En revanche, les trains ont circulé normalement sur le réseau belge sauf pour les Thalys en provenance de France qui ont enregistré de 25 à 30 minutes de retard à la suite d'un bris de rail près de Lille.

L'arrêt des chutes de neige dans le pays en milieu de journée n'a pas apaisé les craintes : les pluies qui ont succédé pouvant être temporairement verglaçantes.

En Allemagne, c'est la région très peuplée de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest) qui a été la plus touchée. 33 vols ont été annulés et une centaine ont subi des retards d'une heure maximum à l'aéroport de Düsseldorf. Plus de 200 accidents de la circulation ont été dénombrés et une automobiliste est décédée.