Viviane Reding veut ouvrir les fréquences d’extension UMTS aux technologies de type WIMAX

Viviane Reding veut ouvrir les fréquences d’extension UMTS aux technologies de type WIMAX. Le commissaire européen souhaite en effet introduire plus de concurrence dans le marché des télécoms européens, et selon elle, une des méthodes est de rendre les fréquences radios techno-agnostiques.

Ainsi, il devrait être possible dans un futur relativement court-terme de déployer des technologies alternatives à l’UMTS pour offrir des services de voix et données en mobilité, comme par exemple le WIMAX, ou le WIBRO.

L’immense avantage pour les opérateurs qui souhaiteraient tenter l’aventure est un amoindrissement colossal de leurs coûts de déploiement pour offrir une couverture nationale. Il est en effet beaucoup plus économique par exemple de déployer des stations WIMAX dans la bande de fréquence 900Mhz que dans la bande 3,5 Ghz actuelle.


Bien évidemment, les opérateurs GSM historiques ne voient pas cela d’un très bon oeil, puisque d’une part ils ont payé leurs licences UMTS le prix fort, et par ailleurs, leurs investissements 3G et HSDPA sont très importants. Du lobbying en perspective à Bruxelles…