Tour de France: résumé alpestre

Cette grande étape alpestre commence sur les chapeaux de roue avec de nombreuses attaques avec notamment Voeckler, Schumarer, Garate ou Goubert. Dans le Cormet de Roselend Rasmussen sort du peloton avec Arroyo et commencent une fantastique remontée. Rogers est également présent. Au sommet Rasmussen passe en tête devant ses compagnons d'échappée qui sont Kohl, Goubert, Rogers, Colom, Arroyo. Le Mével est en poursuite. Mais dans la descente, coup de théâtre: Rogers, un des outsiders du Tour chute ! Il abandonnera quelques kilomètres plus loin.
 

Pendant ce temps, Rasmussen se détache en compagnie de Colom et Arroyo dans la montée d'Hauteville. Le danois continue d'engrenger les points pour le maillot de grimpeur. Au pied de la montée de Tignes il lâche Arroyo et Colom. Six minutes plus tard le champion de France, Moreau, attaque violemment. Seuls Valverde, Evans, Mayo, Contador, Popovych (qui lâchera vite prise), Kashechkin et Schleck peuvent suivre.

A l'arrière Klöden, Vinokourov, Gerdemann, Menchov et Sastre sont à la peine. Le groupe Moreau comptera jusqu'à 1'20" d'avance sur le groupe suivant. Mais ce dernier, trop impatient, va attaquer à de nombreuses reprises et désorganiser le groupe. Rasmussen pendant ce temps remporte l'étape et s'empare du maillot jaune et du maillot à pois, il est de plus élu combatif du jour ! Derrière, à 2 km du but, c'est un Mayo totalement retrouvé qui attaque et prend rapidement une vingtaine de secondes d'avance. Valverde, un temps distancé, finit troisième avec quelques secondes d'avance sur le groupe Moreau, qui ne compte plus Contador victime d'une crevaison et qui a ensuite effectué une bonne remontée.

Menchov et Sastre, sortis du groupe Vinokourov se placent dans les dix. Vinokourov et Klöden limitent les dégâts grâce à l'allemand tandis que Gerdemann cède son maillot jaune pour 43 secondes. Deux jeunes coureurs ont extrêmement déçus: Fothen et Dekker qui finissent très loin.