Autopsie d’un article sénégalais sur le viol

"Le matin" (quotidien sénégalais) a publié dernièrement  un article intitulé : DÉVIANCES SEXUELLES : Pourquoi ''l'industrie du viol'' prospère… Et si les victimes étaient responsables . Déjà le titre c'est tout un programme !

La manière dont le journaliste décrit et explique le comportement des hommes est répugnante et scandaleuse. Le comportement d'un animal, uniquement guidé par sa testostérone, incapable de résister à quelque pulsion que ce soit, y compris sur sa propre fille de 8 ans, un animal en rut prêt à monter tout ce qui se présente. Un animal et fier de l'être qui plus est.


Toujours la même logique : pas de notre faute, toujours celle des autres. En l'occurence, les gamines et femmes présentées comme uniques responsables du viol. A grands renforts de pseudo arguments scientifiques qui parlent de tout SAUF de la croyance érigée en vérité selon laquelle un homme serait incapable de gérer son pantalon ou plus exactement ce qu'il y a dedans. Croyance bien ancrée socialement puisqu'elle sert d'argument à la polygamie, au voilage des femmes pour ne pas tenter les bêtes en rut….

Ce type d'article est toujours basé sur : en important des valeurs étrangères on dénature notre société et en voilà le résultat… Vive l'ordre moral. Sans jamais se demander si l'augmentation du nombre de cas est une réelle augmentation ou une mise en lumière de ce qui était autrefois caché. Combien de viols se résolvent par quelques billets de 10 000 cfa et un mariage forcé ?

Qui peut garantir que cela est nouveau, quand on connait la capacité de notre société de ne pas regarder son propre passé et les choses cachées et génantes.
Le déroulement des sous titres de l'article est édifiant et vous évite de lire cet article affligeant.
Inverser la responsabilité d'un acte, faire de la victime le coupable, amalgamer viol et homosexualité (qui ne concerne que des personnes consentantes et ne fait aucune victime) me parait beaucoup plus immoral que les actes eux-mêmes. Quand se mettra-t-on à analyser les discours et en en décrypter l'idéologie qui les soustend ? Quand se mettra-t-on à analyser un phénomène autrement qu'avec l'oeil de la morale ? Sous l'angle du pouvoir ou du sexisme par exemple ?

  • TITRE DE L'ARTICLE : DÉVIANCES SEXUELLES: Pourquoi ''l'industrie du viol'' prospère… Et si les victimes étaient responsables
  • SOUS TITRE : Les fillettes entrent dans le terrain des adultes
  • SOUS TITRE : Absence de l'autorité parentale et manque d'éducation chez les filles
  • SOUS TITRE : Les femmes qui interdisent leurs corps à leurs maris et la maladie chez certains hommes
  • SOUS TITRE : VIOL ET DETOURNEMENT DE MINEURES EN SÉRIE:Et si les victimes étaient responsables…
  • SOUS TITRE : CONVICTION DU SOCIOLOGUE MALICK DIAGNE :"Une société anomique comme la nôtre est un terreau fertile à la prolifération de maniaques sexuels"

About The Author