Certaines sous espèces de tigres n’existent déjà plus et même si les causes sont diverses, chassé par endroit jusqu’à l’extermination, le tigre est en voie de disparition.

Le nombre de tigre vivant en liberté est estimé à quelques milliers, soit très peu comparés au siècle dernier.

C’est l’Inde qui est le plus représentatif dans l’aide à la survie des tigres.



Un animal trop chassé

 

Au temps des rois, la chasse était le loisir le plus pratiqué. Un félin qui était abbatu durant cette période était comparé à de la bravoure. De façon contradictoire, la plupart des Maharajas étaient à la fois de grands chasseurs et les gardiens des réserves naturelles, évitant de tuer les femelles et de chasser pendant la période de reproduction.

Pourtant la chasse intensive a énormément fait chuter leur population . Comme elle a décimé la population de tigre blanc en liberté.


 

Une superbe fourrure

Le commerce des peaux de tigre est aujourd’hui illégal mais doit encore se passer car la splendide fourrure est recherchée et représente une grande valeur marchande.Les crocs et les griffes sont également utilisés en pendentifs ou gri-gri,certaines parties de son corps aux pseudo vertus médicales ou aphrodisiaques sont donc même utilisé en médecine.

 

 

Une action pour sauver les tigres

 

A la base,40.000 individus au début du siècle à 4.000 aujourd’hui, le tigre était en voie de disparition.

En 1969, le tigre est sur la liste rouge des espèces menacées, avec pour conséquence logique de ne pas le chasser et revendre leurs fourrures.


En Inde, c’est seulement dès 1970 que la chasse au tigre fut interdite, ce félin étant en voie de disparition dans tout le pays . Aujourd’hui,on trouve toujours de nombreuses réserves naturelles qui sont aménagées dont certaines interdites à l’homme, créant un milieu naturel où les animaux de toutes sortes,peuvent se reproduire. . Trouvant ainsi leur nourriture, les tigres peuvent y vivre, et avec cet équilibre mis en place, assurer leur survie.

afin de prendre connaissance de nos offres.