Après des mois de négociation, les actionnaires de 1001Pharmacies ont débarqué le président fondateur du site, Cédric O’Neill. Les principaux actionnaires parmi lesquels Xavier Niel, Pierre-Kosciusko-Morizet ou encore Olivier Mathiot étaient en désaccord sur la stratégie et le développement de l’entreprise. Ils reprochent à Cédric O’Neill de ne pas les avoir informés sur la gestion de l’entreprise depuis l’été 2016. Les résultats décevants du groupe, en nette baisse depuis un an, avec un chiffre d’affaire qui est passé de 3 millions d’euros en 2015 à 1,5 millions d’euros en 2016, ont aussi joué dans la balance.

En juillet 2016, la co-fondatrice du site Sabine Safi avait, elle-aussi, manifesté des désaccords avec Cédric O’Neill qui l’avaient poussée à se retirer de l’entreprise. Dans une tribune publiée sur Medium elle faisait part de ses divergences avec le co-fondateur de 1001Pharmarcies tant sur l’avenir de l’entreprise que dans la conception du management.

Son départ a rendu la communication entre les actionnaires et Cédric O’Neill particulièrement difficile.

Les actionnaires de 1001Pharmacies ont nommé comme nouveau PDG Julien Mazerolle, un spécialiste de l’e-commerce et du redressement des sociétés. Il aura pour principal objectif de rétablir les finances et de développer l’entreprise, notamment ses partenariats avec les pharmacies pour élargir le choix de médicaments disponibles sur le site.