Le beau temps et la saison printanière génératrice de chaleur ambiante est de nature à nous faire oublier la dernière facture de chauffage de la mauvaise saison qui devrait tomber dans la boite aux lettres incessamment sous peu…juste pour nous rappeler que le passage à un mode de chauffage plus économique est toujours d’actualité.

Parmi toutes les possibilités envisagées, le poêle mixte reste une bonne solution combinant le plaisir de la flamme aux économies d’énergies.

Poêle mixte : comment çà marche ?

Le poêle mixte est une combinaison de deux autres poêles à bois : le poêle à granulés et le poêle à bûches. Le réservoir de combustibles de ce poêle mixte est constitué de deux compartiments pour exploiter tour à tour granulés et bûches de bois.

poêle mixte

La chaleur agréable d’un poêle mixte

En journée et le soir, vous alimentez votre poêle mixte en bûches de bois et profitez du spectacle du feu et de la convivialité apportée par celui-ci. Pendant votre absence ou la nuit, vous passez en mode granulés pour gagner en autonomie.

Avec ses équipements « intelligents », le poêle mixte est capable de reconnaître le combustible demandé et adapte sa consommation à celui-ci. Pilotable par l’intermédiaire d’un écran tactile, le poêle mixte d’aujourd’hui n’a plus grand-chose à voir avec celui de nos grands-mères. Étudiés pour se fondre idéalement dans votre intérieur avec de jolis designs, les poêles mixtes actuels sont aussi de beaux objets qui meubleront votre maison avec goût.

Votre poêle mixte bois et pellets peut exister sous différentes versions qui apporteront toutes chaleur et bien-être dans votre foyer.

Voici un aperçu des technologies existantes.

4 possibilités de poêle mixte

Outre la possibilité de pouvoir jongler entre granulés et bûches, un poêle mixte peut revêtir différentes formes et recourir à des techniques complémentaires.

poêle mixte buchettes et granulés

Serez-vous plutôt bûchette ou granulé ?

Le poêle à convection n’est pas doté de ventilateurs pour diffuser la chaleur. Celle-ci est distribuée dans le foyer par l’intermédiaire de blocs de fonte. Le grand avantage du poêle mixte à convection est son silence absolu en l’absence de ventilateurs. Bien qu’il dispose d’un accessoire en moins (le ventilateur…), le poêle à convection reste le plus onéreux de la gamme.

Par opposition, le poêle mixte à air pulsé ou à ventilation, inverse avantages et inconvénients avec certes, un prix plus faible que le modèle à convection mais avec quelques nuisances sonores en plus.

Les deux modèles de poêles mixtes qui suivent sont plus complexes en terme de technologie et aussi de mise en oeuvre.

Le poêle canalisable (qui peut être à convection ou à ventilation) peut étendre son champ d’action à d’autres pièces de la maison. Pour se faire, il faut procéder à l’installation d’un réseau de gaines qui vont déboucher dans les pièces à réchauffer. Le grand avantage est évidemment l’exploitation du dispositif étendu à une grande partie de la maison. L’inconvénient majeur reste le prix plus élevé en regard d’une installation plus complexe.

Pour terminer, évoquons le poêle mixte hydraulique.

Ce système est considéré à juste titre comme un chauffage central puisqu’il peut chauffer l’ensemble de la maison. Raccordé au circuit de chauffage (radiateurs ou plancher chauffant), il diffuse une chaleur agréable en silence.

Toutefois, un poêle mixte hydraulique reste de loin le plus cher de la gamme et se révèle assez encombrant.