Le tout NET gratuit , la fin d’un rêve ?

 

SUPER, j’ai été sélectionnée….

 

Quelle grande nouvelle ! je visite PAROLES.NET et voilà que l’on me félicite : je suis le 999.999ème visiteur. J’ai été sélectionnée à 21H39 minutes pour gagner « potentiellement » une BMW série 1. cliquez ici !.

 

JAMAIS de la vie, je n’ai que faire d’une BMW série 1 !  quoi qu’on en dise ! une voiture qui me coûterait en assurance et en frais de garagiste le triple de ma RENAULT MODUS !!

 

Non, moi ce que je veux, c’est pouvoir accéder aux paroles des chansons gratuitement.

Non ? ce n’est plus possible ?

A qui dois-je payer les droits d’auteur d’une chanson de 1934 dont le texte a été écrit en 1913 ??

 

En effet, fort est de constater ce que le site PAROLES.NET affiche aujourd’hui :

 

« Affichage des Paroles provisoirement suspendu

Plus aucun texte ne sera disponible sur Paroles.Net
tant qu'une solution de rémunération des Auteurs
ne sera pas trouvée avec les Éditeurs ou la CSDEM.

Le webmaster

 

L’accès à la culture via le net semble se rétrécir comme peau de chagrin, l’air de rien, de clic en clic.

INTERNET n’est pas accessible à la terre entière, que ceux qui l’ont vont déjà trinquer et sortir la monnaie. Mais qui donc encaisse mon obole mensuelle ?

Il parait qu’une page de publicité à la télévision coûte des millions d’euros ; toute de même sur certains sites, cela doit rapporter ?

De blogs en blogs, de forums en forums, la publicité de certains produits se fait de la frappe à la lecture (je n’ose dire du bouche à oreille !)…et l’on va nous taxer pour le faire ?!

 

Devrons nous parmi nos petits articles, et tout autour d’eux, être encerclé par les grandes enseignes avec des « cliquez ici » scintillant ?

Un ordinateur de bonne capacité coûte plus qu’un salaire moyen, il faut y ajouter le prix de cartouches d’encre, l’abonnement mensuel. Grâce à INTERNET, on achète tout, du livre au voyage ; achats qui, pour certains, n’auraient jamais été fait via les circuits classiques.

 

Si l’on ne peut rien regarder, rien visionner, sans devoir mettre la main à la poche, nous ne tarderons pas à réduire nos passages et surtout à réduire nos dépenses informatiques. A quoi me servirait un ordinateur si je dois payer tout ce que je veux y regarder ?

  Je lis que « depuis des années, les ayant-droits font la guerre aux sites Web et autres logiciels qui permettent de récupérer gratuitement les paroles d'une chanson. Ils estiment que ………… violent leur propriété intellectuelle et tentent r……..e mettre fin à …….. Avec un succès tout relatif, …….. hébergés dans des pays où l'on considère le droit d'auteur de façon assez laxiste.……., financée par la publicité, apparait ……. alternative viable, ……… studios ayant accepté de participer à ce coup d'essai. Les grands noms du secteur, tels que BMG, EMI, Sony, Universal Music ou Warner/Chappell Music, contribuent ……… que ce type d'accord sous licence …… 100 millions de dollars de recette par an d'ici dix ans. »  Source: Clubic.com

Ah, zut, j’aurais pas du copier-coller ces lignes en italiques (elles sont sous copyright) Voici leur adresse :

http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=8985

Dans ce cas, le coupable c’est GOOGLE ? non ?

 

En quoi supprimé les paroles d’une chanson va-t-il relancer la vente de CD ?

Peut-être allons nous devoir ressortir nos vieux magazines (HIT, SALUT LES COPAINS, PODIUM, etc….- je ne connais pas les dernières parutions du genre (lol)) et nous mettre à retranscrire les textes nous-mêmes ? Ah ! c’est pour lancer les ventes de scanner ?

 

J’ai même lu dans un blog que l’on devrait payer la SACEM lorsqu’on met un extrait de film (« piqué » chez YOUTUBE ou DAILYMOTION) ou des bandes sons pour agrémenter notre blog !! Ah bon, parce que l’hébergeur  ne touche donc rien pour les publicités ?

 

Attention, si votre blog reçoit des milliers de visiteurs, cela va vous coûter cher !

 

P.S. vous croyez que BMW et RENAULT vont m’adresser un pourcentage….